Quand nos FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) marchent, bruit de bottes et bruit de lèkès s’entremêlent. Hier, 8 400 caporaux et d’autres soldats de rang ont paralysé Abidjan. Et même si, Compaoré  l’acrobate-voltigeur est dans les faubourgs d’Abidjan, il ne fallait pas y voir de sa part une tentative désespérée de délocaliser son trône de Kossyam  au palais de la lagune Ebriée. « J’avais dit oh. Blaise, c’est Compaoré, là où il passe, il y a toujours un coup d’Etat. « Un chien n’a jamais changé sa manière de s’assoir» a vite fait de lancer un  » titrologue ivoirien  ». Pour moi, on ne s’assoit jamais sur un banc comme on s’assoit sur un fauteuil, encore s’il était présidentiel. Gbès est mieux que dra…

la une d'un journal pro-Gbagbo

La Une d’un journal pro-Gbagbo.

Les faits d’armes d’une folle journée de rumeurs!

Hier, 10 h- 10 h 30, le SMS que je reçois est une véritable bombe  » Abobo est sous les balles  ». On parle aussi de Yopougon, Korhogo, Daloa, Bondoukou. Bouaké aussi, avec en point de mire la prise des locaux de RTI (Radio télévision ivoirienne) Bouaké. Çà tout l’air d’une mutinerie à fragmentation nationale qui pourrait exploser en un coup d’Etat. La rumeur 4 Giga enfle et les réseaux sociaux s’y mêlent. Les étudiants de la faculté de médecine sont priés d’entrer à la maison. Les amphis et salles de cours ferment, les magasins d’ Abobo aussi. Le trafic routier est ralenti et les agressions se multiplient.

Un tour aux renseignements intérieurs : qu’un simple bizutage du nouveau pouvoir d’Abidjan !

La grande muette voyant que le gouvernement était sourd à ses revendications salariales et coopératives a décidé de parler. Quand un muet parle, surtout une grande muette, surtout avec les armes sous la langue, il va de soi qu’on a beau être congénitalement sourd, on s’arrange à distinguer les bruits des kalachnikovs de ceux des DJ. Aussitôt, les ministres de la Défense et de l’Intérieur montent au créneau avec une série de communiqués  » le président de la République vous a compris. Sa réponse face à vos revendications, elle est positive et elle est sans ambages  ».

 

Mes généraux, garde-à-vous ! : ça se gère une troupe ! gbès est mieux que dra…

 

la une du journal pro-Ouattara.

la une du journal pro-Ouattara.

Les ministres de la Défense et (à un moindre grade) le ministre d’Etat ministre de l’Intérieur ont manqué de tact dans la gestion des soldats de rang. Et cela devrait valablement leur coûter des galons et des étoiles. Comment une question aussi banale que les revendications salariales a pu se muer en un véritablement mouvement d’humeur général. Encore que, dans les heures qui ont suivi le soulèvement, toutes les revendications des ‘ ‘mutins  » ont été traitées et le contentieux épuré. Le pouvoir vient ici, par négligence coupable, de donner le fouet à l’armée pour se faire battre à l’avenir. Avec l’armée, on prévoit toujours. Il y avait forcément des murmures dans les casernes avant que les bruits de bottes ne se fassent entendre. Gbès est mieux que dra…

 

Les leçons d’une défaite du pouvoir! gbès est mieux que dra

 

Ouattara est'il ''indéboulonnable''?

Ouattara est-il ‘ ‘indéboulonnable  »?

Dans les écoles de guerre, on n’apprend pas à jouer au foot. Gbès est mieux que dra… Voici pourquoi, toute situation dans les casernes s’apparente à une loi binomiale avec ses deux variantes : échec et succès. Jamais de nul. Le pouvoir d’Abidjan, qu’on pensait  » indéboulonnable » a en tout cas, perdu hier, quelques vis et même vacillé sous la manœuvre des mécaniciens (en partie) reconvertis militaires avec la crise post-électorale. En 24 h chrono, le pouvoir a montré ses points faibles. S’il est peu probable que l’armée  dans sa configuration actuelle a pu braquer le canon contre Ouattara, elle lui a quand même montré la crosse du fusil. Ceci ouvre la boîte de pandore et alimente les fantasmes de ceux qui en Côte d’Ivoire (surtout hors du pays) ont toujours pensé : que seul un coup d’Etat pourrait faire partir démocratiquement Ouattara  du pouvoir.

Appelez-moi les démineurs s’il vous plaît : ma propre bombe sous mes pieds.Gbès est mieux que drap… à suivre.

 

4 thoughts on “Bruit de bottes à Abidjan : 24 H chrono. Gbès est mieux que dra….

  1. J’aime le ton décalé du billet qui m’a fait rire. J’espère en tout cas que que cela n’était qu’un incident isolé et que les « mutins » seront satisfaits pour de bon.

    • oui humour bien ivoirien,tu as dit décalé, vas y comprendre quelque chose: nous sommes au pays des DJ et du coupé_décalé. s’agissant de satisfaction des mutins, ils l’ont été jusqu’à la poche. le gouvernement a même anticipé sur les futures revendication suite a un songe prophétique. chat échaudé craint l’eau froide. gbès est mieux que dra…Merci pour le bonjour. gbès est mieux que dra, c’est le slogan par ici.

    • Aujourd’hui en CI, on est forcement pour l’un ou pour l’autre par ce que y a pas d’autre alternative sur l’échiquier national. et c’est bien triste. même si gbagbo ne pourrait être de la compétition électorale, il incarne encore le FPI,l’aile dure en tout cas, celle qui n’a jamais digérée qu’un certain ouattara soit aux mallettes.j’aurai aimé que tu me demandes que devient la CI? Et la réconciliation? C’est plus objectif? une chose est certaine:nous allons tous en 2ème session. gbès est mieux que dra.. vivement que les vieux caïmans et les crocodiles se retirent tous du marigot politique ivoirien pour un nivellement des valeurs. et cela il faille attendre 2020.gbès est mieux que dra…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *