Côte d’Ivoire : le cas Zama, justice même pour ce criminel.

Doit-on tuer un tueur ? Pour dire simple, ceux qui on tué Kadhafi valent-ils mieux que l’ex guide de la Jamahiriya libyenne? Ceux qui ont assassiné Ben Laden auraient-ils aimé lui donner la chance d’être légalement condamné à sa mort plus que légitime? Au moins aurions nous dit : la loi c’est la loi même si c’est celle du talion.

Comme le dit Soum Bill, un artiste-chanteur de chez nous: œil pour œil dent pour dent on finira tous par être des édentés.

Les faits sont têtus : sommes nous dans un Etat de droit ? gbès est mieux que dra

Tout Abidjan en parle : Zama est mort. La semaine passée la rumeur circula que Zama l’un des criminels les plus redoutables d’Attécoubé (commune populaire d’Abidjan) aurait été appréhendé. Les sms sont échangés et même les réseaux sociaux sont mis en branle. Nous nous rendions tous sur les lieux. Attécoubé était en fête. Enfin, disons-nous tous : Zama, la fin d’un mythe. gbès est mieux que dra.

le chef de gang Zama.credit photo.allo.police

le chef de gang Zama.credit photo.allo.police

Continue reading

Côte d’Ivoire: Allassane Ouattara en roue libre.

le président Ouattara.crédit photo.www.flickr.com

le président Ouattara.crédit photo.www.flickr.com

Beaucoup l’on véritablement connu qu’en 2010 lors de la crise post-électorale ivoirienne. Dans son bras de fer avec l’ex président Laurent Gbagbo, il avait promis faire tomber ce dernier ‘’non pas comme un fruit mûr mais comme un fruit pourri’’. Recroquevillé au golf hôtel d’Abidjan Allassane Dramane Ouattara ou ADO pour ses adorateur (ses militants comme on les appelle ici) fera plier le régime de Laurent Gbagbo. L’opposant politique André Mba obame a cru pouvoir  immiter Ouattara. Suite à l’élection gabonaise de 2010 , il s’autoproclame président  et tente un bras de fer avec le tout puissant et grand (plus gros que grand à vrai dire) Ali bongo. Résultat, son parti est dissout et  son état de santé s’en trouve marqué de façon indélébile jusqu’à sa récente mort.

Continue reading

De Paul Biya à Hillary Clinton : des histoires bien hilarantes

 

Paul Biya: Président du Cameroun.credit photo www.commons.wikimedia.org

Paul Biya: Président du Cameroun.credit photo www.commons.wikimedia.org

Comme moi, je sais que certains chefs d’Etat africains ont veillé pendant la nuit électorale qui a porté Obama au pouvoir. Tous fiers de voir « des élections sans effusion de sang » au lieu du terme consacré sous nos latitudes de « coup d’Etat sans effusion de sang ». Tous fiers de voir qu’un fils d’immigré pouvait devenir the commander in chief. Devant l’accomplissement du rêve américain, je me suis mis à rêver que comme moi, même Mugabe et Paul Biya ont lancé ces mots. « Ça, c’est vraiment la démocratie, c’est la politique comme je l’aime. »

Hillary Clinton favorite pour les primeires démocrates.crédit phot www.flickr.com

Hillary Clinton favorite pour les primaires démocrates.crédit phot www.flickr.com

Hier, en regardant le lancement de la campagne d’Hillary Clinton, je me suis dit vivement la suite. Attendant avec impatience ces primaires démocrates, j’ai pensé aussi à une histoire bien hilarante. J’ai pensé au Cameroun de Paul Biya, de Issa Hayatou (président de la CAF : confédération africaine de football). Je ne sais pas pourquoi. Pour qui connaît les lions indomptables du Cameroun, peut-être parce que le peuple camerounais est tout autant fier que le peuple américain. Peut-être parce que le Cameroun du très respectable Cabral Libii, de Florent Ngimbis, de Willfokam… est tout autant riche d’intellectuels qui comptent sur la scène internationale. Pour preuve, la Côte d’Ivoire est devenue la terre de bataille des intellectuels et panafricanistes camerounais. Entre franklin Nyamsi célèbre défenseur du régime Ouattara et une Calixte Beyala « pro-Gbagbo confirmée » les ivoiriens sont stupéfaits par le débat d’idées qui foisonne tant depuis la Côte d’Ivoire que depuis le Cameroun. C’est bien ça le panafricanisme et on s’en réjouit fort bien. L’Afrique bouge, peut-être pas comme on le veut, mais les oppositions politiques s’assument de plus en plus et les sociétés civiles se réveillent. Du Togo, au Gabon, en passant par le Congo le léger vent de la démocratie souffle. Voici tout le paradoxe avec le Cameroun, cette terre d’intellectuels rebelles où la dictature et la présidence à vie semblent avoir de bons jours devant elles. Gbès est mieux que dra.

 

Marine Lepen: le renouveau franco-afrricain?

Entre une gauche qui la joue gauche et une droite bien souvent à la politique tordue, le FN est en embuscade pour 2017. A moins qu’on refuse de l’admettre le vote FN n’est plus la politique du ni…ni, c’est à dire ni UMP ni PS. Il s’agit de plus en plus d’un vote de sympathie, bref d’adhésion. Le cas Robert Ménard, l’ex-patron de reporters sans frontière en est la parfaite illustration. Ainsi « l’affaire Marine Lepen » est devenue dans l’hexagone une affaire d’état. Vu d’Afrique elle n’en demeure pas moins une affaire continentale, reste que l’ultra-nationaliste,président de l’Union Africaine Robert Mugabé donne des leçons à Marine Lepen. Gbès est mieux que dra. En attendant Marine Lepen sous les tropiques ravirait tous les suffrages d’impopularité. On l’accuse de tout et de rien: « elle déteste les noirs ». Gbès est mieux que dra.

Il y a au moins un homme une femme dans la place. gbès est mieux que dra.

Marine Lepen.credit photo:www.flickr.com

Marine Lepen.credit photo:www.flickr.com

Read More