Candidats à la présidence ivoirienne : des objectifs différents

Au soir du 25 octobre, les Ivoiriens auront décidé de qui sera sur à leur tête. Et dans ce jeu de poker qu’est la politique ivoirienne avec ‘’ses socialistes pas du tout humanistes, ses libéraux libertins, ses républicains rebelles’’ chacun abat ses cartes. Bien qu’étant tous candidats, on a bien l’impression qu’ils veulent tous le pouvoir, mais pas le même pouvoir et pas en même temps. Voici qui devrait nous éviter encore une autre crise post-électorale. Décryptage !

Avec ADO, le slogan d'Alassane Ouattara

Avec ADO, le slogan d’Alassane Ouattara

‘’Avec ADO’’ (c’est le slogan du candidat) : Faire mieux que le président sortant. Gbès est mieux que dra
En 2010, Ouattara s’était imposé au deuxième tour de la présidentielle, voire au troisième tour, par un tour de force dans son bras de fer avec Laurent Gbagbo durant la dramatique crise post-électorale. D’ailleurs, Marine Le Pen disait de lui qu’il a été convoyé dans ‘’les fourgons de l’armée française’’. Pour 2015 (Bédié à la retraite et Gbagbo transféré à La Haye), Ouattara est sûr de sa victoire. Mais, il la veut plus bling-bling pour définitivement tourner la page de ce fameux recomptage des voix qu’avait proposé à Laurent Gbagbo en 2010. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire : une somme exceptionnelle de cent millions pour chaque candidat afin de battre la campagne. Le mot d’ordre est plus que clair pour le président sortant : être l’alpha et non l’oméga, mais juste comme Alpha Condé, c’est-à-dire au premier tour. Continue reading