SAS : un mondoblogeur dans l’avion

Il était une fois un mondoblogeur ivoirien à l’aéroport FHB d’Abidjan. Des gens un peu trop  ordinaires, donc un peu suspects, conscients de ce que ce mondoblogeur était un bleu, l’ont pris en filature. Et tout ça que pour ça…. Gbès est mieux que dra.

Abidjan, on claironne à tout va le célèbre refrain du groupe magic système : on dit premier gaou n’est pas gaou, mais c’est deuxième gaou qui est gnata oh.

Le gaou, c’est le braiso, le bleu. Et le gnata c’est le gaou du gaou, don un gaou au carré. Une première erreur pour une première expérience n’est donc pas une faute, mais une deuxième en est une.

Une histoire d’agents secrets aux trousses d’un mondoblogueur gaou mais pas du tout gnata. Gbès est mieux que dra.     

l’aéroport Felix Houphouet Boigny. credit ccommon wikimedia.org

L’aéroport Felix Houphouët-Boigny. Crédit ccommon wikimedia.org

Continue reading

Côte d’Ivoire: les mille et un surnoms d’Alassane Dramane Ouattara

Le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) n’échappe pas à l’humour parfois caustique des Ivoiriens. Lui, si carré et si droit dans ses bottes, tant rigoureux et tant respectueux des protocoles, a fini par se prendre au jeu de cette autodérision. Une sélection subjective des surnoms les plus populaires de notre grandissime et célébrissime Président. Gbès est mieux que dra.

Continue reading

Candidats à la présidence ivoirienne : des objectifs différents

Au soir du 25 octobre, les Ivoiriens auront décidé de qui sera sur à leur tête. Et dans ce jeu de poker qu’est la politique ivoirienne avec ‘’ses socialistes pas du tout humanistes, ses libéraux libertins, ses républicains rebelles’’ chacun abat ses cartes. Bien qu’étant tous candidats, on a bien l’impression qu’ils veulent tous le pouvoir, mais pas le même pouvoir et pas en même temps. Voici qui devrait nous éviter encore une autre crise post-électorale. Décryptage !

Avec ADO, le slogan d'Alassane Ouattara

Avec ADO, le slogan d’Alassane Ouattara

‘’Avec ADO’’ (c’est le slogan du candidat) : Faire mieux que le président sortant. Gbès est mieux que dra
En 2010, Ouattara s’était imposé au deuxième tour de la présidentielle, voire au troisième tour, par un tour de force dans son bras de fer avec Laurent Gbagbo durant la dramatique crise post-électorale. D’ailleurs, Marine Le Pen disait de lui qu’il a été convoyé dans ‘’les fourgons de l’armée française’’. Pour 2015 (Bédié à la retraite et Gbagbo transféré à La Haye), Ouattara est sûr de sa victoire. Mais, il la veut plus bling-bling pour définitivement tourner la page de ce fameux recomptage des voix qu’avait proposé à Laurent Gbagbo en 2010. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire : une somme exceptionnelle de cent millions pour chaque candidat afin de battre la campagne. Le mot d’ordre est plus que clair pour le président sortant : être l’alpha et non l’oméga, mais juste comme Alpha Condé, c’est-à-dire au premier tour. Continue reading

Côte d’Ivoire : une élection « coupée-décalée »

Pour faire de cette élection à venir une « élection coupées-décalée », il aurait seulement fallu que Arafat DJ (le Kôrôyé kôrôyé, le Zeuf d’Afrique, le commandant Zabra, le 3 500 volts d’animation devenu 6 500 volts d’animation, l’apache 8 500 volts) ait déclaré sa candidature à l’élection présidentielle à venir. Ou encore, que chaque candidat présidentiable aille déposer son dossier de candidature habillé en disc-jockey ivoirien : « Pantalon qui masse les mollets, avec les chaussures qui parlent, etc. » Dans tous les cas,  nos politiciens ont décidé de faire de la Côte d’Ivoire une boîte de nuit comme les Ivoiriens en raffolent. Alors, un tour sur la piste de danse!

logo de la commission électorale independante.www.cei.org

logo de la commission électorale indépendante.www.cei.org

Au pays des DJ et de la sagacité (Douk saga, Arafat Dj, Serges Beynaud) tout le monde est  »boucantier » (frimeur). gbès est mieux que dra Continue reading

FIFA: le fair-play, c’est seulement pour nos footballeurs

En dépit des scandales de corruption, le 65e congrès de la FIFA s’est joué à Zurich. Et comme prévu, l’arbitre a remporté le match. Une cinquième victoire pour Sepp Blatter à la tête de la FIFA (Fédération internationale de football association) dans un schéma de jeu classique: 1-1-1 (lui contre lui avec pour arbitre lui-même). Autant dire qu’au tableau d’affichage, c’est: Blatter 05 – FIFA…?

Un porte-flingue… et pan!pan!pan!: un cliché de coup de force.

FIFA President Sepp Blatter gestures after being re-elected following a vote to decide on the FIFA presidency in Zurich on May 29, 2015.     AFP PHOTO /  MICHAEL BUHOLZER        (Photo credit should read MICHAEL BUHOLZER/AFP/Getty Images)

FIFA President Sepp Blatter  AFP PHOTO / MICHAEL BUHOLZER

Continue reading