post

ebola

A Abidjan, on aurait dit ils ont pris dra maintenant(pris conscience). Ebola nous le démontre aujourd’hui. Nul est à l’abri de l’épidémie.Ils ont dit du monde qu’il est un village planétaire. (chez nous les Africains), cela veut dire( tu veux oh, tu veux pas oh) le problème du voisin est le tien.

USA: DE L’OBAMANIA A L’EBOLAMANIA…
Il aura fallut plus de 6 mois pour que la mobilisation soit de mise.Que dis je, il aura fallu qu’ebola frappe au cœur des USA, non loin de la maison blanche. Un mort( que son âme repose en paix) et toute l’Amérique est en pleures.Je me rappelle que la mort de l’otage Français en Algérie( par une branche de l’organisation islamique) avait suscité plus d’émois que les 3000 victimes d’ebola.
Alors devinette à 1 milliard de dollars: Qu’attendaient ils pour faire d’ebola une affaire de bioterrorisme ?
Peut être attendaient ils de voir une katiba de microbes, des bactéries barbues psalmodiant le st Coran, des champignons champion de la fatwa et de la charia, ou des virus enturbannés en plein djihad ? Et pourtant, ebola comme le paludisme sont de vrais terroristes avec de vrais armes de destruction massives qui font des  milliers de morts sous nos tropiques. Dans tout les cas, le résultat est là, ça ne touche pas que les autres. Si on l’avait compris tôt, on parlerait plus d’ebola !

6 thoughts on “EBOLA: il aura fallu que ça les touche…

  1. commentaire pertinent si et seulement si la communauté internationale avait pris conscience tôt ce kil avait oublier c est que ça n arrive pas que’ aux autres mais hela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *