Ivoiriens, Ivoiriennes : tous sexophiles? (gbès est mieux que dra…)

Pétit cola: l’aphrodisiaque des Ivoiriens

 Ils aiment çà! Chez moi, c’est le seul job des chômeurs et le seul hobby des mariés (encore que les célibataires en ont fait un travail à plein temps avec heures supplémentaires). Gbès est mieux que dra… Et  même si l’amour est un besoin physiologique et que l’homme est un animal dont la propension à assouvir son désir charnel est normal, il y a de quoi se poser cette question : « Sommes nous tous ‘’sexophiles’’ , ou si vous voulez  »sexofiles et sexofilles »? »Une œillade en Abidjan pour comprendre comment le sexe est devenu un marché public, une sorte de pain béni, qui ne fait pas que bouillir les pantalons sous la flamme ardente du désir, mais aussi fait bouillir les marmites et les méninges sous les feux de la pauvreté et la folie du sexe : la ‘’sexomania’’ (une sorte d’hyper adoration du sexe dont les adeptes sont les sexofiles). Permettez-moi de ne pas parler des gigolos (ces hommes qui proposent leur vitalité sexuelle juvénile aux femmes du second âge moyennant un pourboire) pour m’appesantir sur nos ‘’sexologues’’ sous les tropiques. Gbès est mieux que dra….. Continue reading

Messieurs dehors, mesdames déshabillez vous svp!

GYNECO TEXTE

Un aîné me disait que le plus beau métier du monde, c’est la médecine. C’est le seul métier où vous demandez à l’épouse ou à «la petite» du préfet (comprenez par là,sa maîtresse): «déshabillez-vous madame SVP » me dit-il. Aussitôt dit, aussitôt fait. Juste pour faire le travail, pas plus, dans les règles et la déontologie du métier, lui dis je. La femme du préfet, de facto la représentante de notre première dame, vu les pouvoirs de représentant du chef de l’Etat dévolus à son mari, s’exécute. Continue reading